Dialogue de sourd

Texte écrit sans un seul « a »

– « Lorsque le père du jeune homme pense… »

– Tu dis n’importe quoi !

– Comment n’importe quoi ?

– Oui. Le père du jeune homme est fou.

– Et puis ? Il peut tout de même réfléchir. Même fou !

– Non. C’est impossible !

– C’est toi qui es impossible. Mes histoires sont excellentes, même si tu penses l’inverse.

– Invente quelque chose de différent. Oublie le père du jeune homme. Un conte de fée ?

– « Il est une fois… » Non. Je regrette. L’exercice que tu me proposes est trop difficile.

– Quel idiot ! Première difficulté… et tu fuis…

– Oui…

– Tu me déçois.

– Je préfère vivre plutôt que d’écrire des contes qui ne veulent rien dire…

Sylvie Guggenheim

Je suis auteure de contes pour jeunes et plus vieux, des romans pour enfants, jeunes et adultes, quelques pièces de théâtre courtes, une dizaine de pièces radiophoniques. Tous mes contes et nouvelles sont originaux et la plupart sont publiés sur mon site.

Laisser un commentaire

Fermer le menu