Toujours plus loin

Des amours multicolores

Jonglent dans l’humide

De mes ciels enchanteurs.

Pétales de bonheur…

Tant de fleurs avides

Et d’infinies aurores…

De mes doigts coule

Une pluie de pensées folles
Coiffées d’étranges hasards

En forme de nénuphars.

Les bizarres s’affolent,

Dégringolent, roulent,

Emmêlent les vertes tiges

Accrochées à mon cœur d’étoiles

Qui transcende mes univers.

Ivresse partout à l’envers,

Vents et tempêtes sur les toiles

De mon éternel vertige.

S’envolent mes mots câlins

Au firmament des lutins…

Tourbillonnent les insensés

Au paradis de mes masqués !

Funambule

Sans calcul,

Je danse au fil de mes vies,

Mes désirs et mes envies.

Équilibriste

Ou artiste,

J’invente des « toi » d’azur

Emplis de douceurs et murmures.

Sans cesse

Tendresse.

Je traverse les entre-temps

Et promène mes égarements

De plus en plus loin…

Où tout se rejoint.

Au-delà des sens,

Au-delà du sens…

Sylvie Guggenheim

Je suis auteure de contes pour jeunes et plus vieux, des romans pour enfants, jeunes et adultes, quelques pièces de théâtre courtes, une dizaine de pièces radiophoniques. Tous mes contes et nouvelles sont originaux et la plupart sont publiés sur mon site.

Laisser un commentaire

Fermer le menu